Comment choisir son opérateur internet xDSL ?

Il fut un temps où France Telecom avait le monopole sur les lignes téléphoniques en France, mais ce temps est révolu. Aujourd’hui, nous allons apprendre à connaître sa ligne et comment choisir son opérateur en fonction de l’éligibilité de votre logement.

Degrouptest

Pour pouvoir tester l’éligibilité de votre ligne, vous devez vous munir de votre numéro de téléphone fixe et/ou adresse postale. Pour cet article, j’ai choisi d’utiliser Degrouptest.com.

C’est parti !

Il vous suffit d’indiquer votre téléphone fixe et adresse postale pour connaître les caractéristiques de votre ligne. Si vous n’avez pas de numéro pour tester l’éligibilité de votre logement, prenez celui de votre voisin : les informations seront sensiblement les mêmes (vous pouvez le trouver dans l’annuaire).

.

Ne remplissez pas le N° de contact pour éviter d’être rappelé par un conseiller. Puis cliquez sur « Tester ».

.

Afin de rester sur DegroupTest, cliquez sur « ou poursuivre sur DegroupTest » pour continuer l’éligibilité.

Les informations essentielles (ligne DSL)

Voilà le cadre que vous pouvez trouver sur Degrouptest, ces informations sont essentielles pour la compréhension de votre ligne.

Informations techniques de la ligne

Le central téléphonique correspond au Noyau de Raccordement d’Abonnés (NRA), c’est à partir de ce point et de la localisation de votre logement que l’on obtient la longueur de la ligne. Il faut savoir que plus la longueur de la ligne est courte, plus l’affaiblissement est faible, plus la connexion est bonne.

En termes de longueur, il est donc possible de bénéficier des technologies suivantes :

  • Si votre longueur téléphonique est de moins de 1000 mètres, vous pouvez prétendre à la VDSL2 (débit entre 30 Mb/s et 100 Mb/s)
  • Si votre longueur téléphonique est de moins de 2500 mètres, vous pouvez prétendre à l’ADSL2+ (débit jusqu’à 25 Mb/s)
  • Si votre longueur téléphonique est de plus de 2500 mètres, vous pouvez prétendre à l’ADSL (débit jusqu’à 10 Mb/s)

C’est bien sûr théorique, car cela dépend du cuivre utilisé ainsi que l’état de la ligne.

Sénat — projet de feuille de route — janvier 2013
http://www.senat.fr/rap/r12-364/r12-36428.html

Les erreurs à ne pas commettre

  • Les lignes de moins de 1000 mètres

Bravo ! Vous pouvez bénéficier de la dernière technologie cuivre : VDSL2. Cependant, savez-vous qu’il est possible qu’un opérateur ne propose pas la VDSL2 ? Même si votre ligne est éligible ?

(Ne tenez pas compte des débits max annoncés par Degrouptest sur les opérateurs, ils peuvent être faussés)

VDSL et 15,0 Mb/s chez Orange ? Une erreur.

Pour ma ligne, Bouygues et Orange me proposent la VDSL2. SFR ne me propose que l’ADSL2+.

Degrouptest ne montre pas l’éligibilité Free, je vous conseille de vous rendre sur la carte des débits xDSL de Free pour voir quel débit vous pouvez obtenir : Carte débits xDSL

Conclusion pour les lignes de moins de 1000 mètres, il faut bien vérifier les opérateurs proposant la technologie VDSL2+. Il serait dommage d’opter pour une technologie inférieure alors que votre ligne est capable de plus !

  • Le NRA non dégroupé

Il est possible qu’un NRA ne soit pas dégroupé par les opérateurs (cela devient de plus en plus rare). Lorsqu’un opérateur n’a pas dégroupé votre noyau, c’est à dire installer son propre matériel dans le NRA, il ne pourra pas vous proposer une connexion optimale.

Exemple : Le NRA n’est dégroupé par aucun opérateur*
Vous voulez aller chez Bouygues/Free/SFR, que se passe-t-il ? 

Si vous souhaitez absolument aller chez un opérateur qui n’a pas dégroupé votre NRA, il devra louer une boucle locale auprès d’Orange pour faire transiter votre connexion. Cette location entraîne donc une facturation supplémentaire sur votre facture (entre 5 et 9 €). De plus, il sera impossible d’obtenir un bon débit ainsi que le service de TV.

Dans ce cas là, il vaut mieux s’orienter chez Orange pour avoir un confort de connexion.

*Orange n’est pas concerné par le dégroupage. Les NRA en France appartiennent à Orange et donc les lignes sont toutes obligatoirement dégroupées par celui-ci.

  • Le NRA dégroupé par SFR

Bouygues et SFR ont créé un accord : si un NRA est dégroupé par SFR, Bouygues pourra louer une boucle locale directement sur le matériel de SFR. Cela permet de ne pas passer par Orange et de pouvoir bénéficier de la télévision et d’un débit identique à son partenaire. En échange, Bouygues doit tout de même payer cette location et donc la facturer à ses abonnées (+8 €/mois « Zone étendue »).

Une information bizarre : Bouygues propose toujours la VDSL2+ (si la ligne le permet) en zone étendue (dégroupage par SFR) même si SFR ne la propose pas elle-même. J’ai eu une Bbox en zone étendue et j’avais bien la VDSL2+ alors que chez SFR je ne pouvais avoir que l’ADSL2+.

  • J’habite dans les champs et ma ligne fait plus de 3000 mètres

?

Cela se complique. Votre NRA aura beau être dégroupé par tout le monde : votre ligne est trop longue. Le débit sera très faible que vous soyez chez Orange, Bouygues, SFR ou Free. Ce n’est pas une question d’opérateur, c’est physique : ligne très longue = affaiblissement très élevé = mauvais débit.

Je vous conseille donc de ne pas utiliser la technologie xDSL : votre débit sera médiocre et vous aurez des pertes de connexion et un ping élevé. Renseignez-vous sur Internet par satellite ou encore la 4G, je ferai un article prochainement sur ce sujet.

 

Pour conclure, le choix de votre abonnement ne doit pas dépendre uniquement des avis de votre grand-mère, frère, ami, chien (?). Il faut connaître les caractéristiques de sa ligne et prendre l’opérateur qui peut vous donner le maximum de débit !